L’instructeur


Bonjour,

Simon, 33 ans, installé sur Couëron depuis 4 ans. Je suis président et instructeur de AMHE Couëron. J’ai aussi été président du Cercle des Escrimeurs Libres Nantais (CELN), au sein duquel je dirige toujours des cours d’épée longue pour les pratiquants expérimentés.

J’ai mis le pied dans le monde des arts martiaux en débutant le judo à l’âge de 11 ans. Activité que j’ai pratiqué durant 9 ans.
Pratiquant la reconstitution historique médiévale, je découvre les AMHE en 2007 et débute la pratique au début de l’année 2008 dans la section parisienne du PEAMHE, devenue aujourd’hui AMHE PARIS.
Je poursuis ensuite ma pratique au Mans au sein de AMHE du Maine, et je déménage à Nantes. Là je créé le Cercle des Escrimeurs Libres Nantais (CELN) en 2011, je préside l’association (devenue forte de plus de 50 adhérents) jusqu’en 2015. Aujourd’hui le CELN est l’une des plus grosses associations AMHE de France, près d’une dizaine d’instructeurs y étudient et enseignent leur discipline de prédilection : épée longue, sabre du 19ème siècle, lutte, boxe, épée-bocle du 13ème siècle, hache noble, rapière, épée de cour et bien d’autres encore…

En 2014 je déménage sur Couëron et je créé AMHE Couëron durant l’été 2015. Couëron n’étant pas Nantes, je souhaite créer une association à taille humaine et à l’ambiance familiale. Je concentre donc les activités de l’association autour d’un thème commun à tous : les pratiques martiales allemandes des 15ème et 16ème siècle. Ainsi nous partageons tous un tronc commun et des entraînements communs ;  tout en permettant à chacun d’y retrouver son compte par la pratique de différentes disciplines : épée longue, dusack, dague sont des activités différentes, mais ont aussi des similitudes et principes communs.

A côté de mes activités AMHE locale, je me déplace régulièrement en France pour participer à des compétitions ou stages, parfois en tant qu’instructeur. Côté compétition, j’ai pu faire quelques bons résultats comme 4ème lors du premier tournoi AMHE de Paris; mais je retiens surtout la belle aventure humaine de l’Opération Espadon qui m’a amené jusqu’en Suède participer à la prestigieuse compétition de Swordfish (éliminé en 16ème de finale, bien loin du podium, le niveau est bien plus élevé).
Enfin je m’investi beaucoup sur la scène française des AMHE, puisque je suis actuellement vice-président de la FFAMHE, et le webmaster du site AMHE On Web. A l’échelle nationale j’oeuvre essentiellement à favoriser l’émergence de nouvelles associations et à faire connaitre la discipline au plus grand nombre.

En plein combat durant la compétition internationale Paris HEMA Open - Je suis le combattant à droite

En plein combat durant la compétition internationale Paris HEMA Open – Je suis le combattant à droite